Portait lisa entrepreneur témoignage

J’ai grandi à la campagne, sans télévision, à jouer dehors le plus clair de mon temps. Tous les mercredis, c’était « classe nature » ; on apprenait à siffler avec des feuilles, à tailler des bouts de bois, à construire des cabanes, à reconnaître les plantes comestibles… J’adorais ça ! Mes parents m’ont transmis leur intérêt et leur respect pour la nature, et aujourd’hui même si je n’ai pas de modèles en particulier, je suis inspirée par les personnes qui agissent pour l’écologie et qui travaillent pour une autre façon de vivre et de consommer.

A l’école, j’avais des résultats corrects mais avec du recul, je ne pense pas que ça soit l’école qui m’ait ouvert l’esprit. Je trouve que l’école devrait davantage être à l’écoute des enfants et ne se réduise pas à l’accumulation de savoirs dont on ne comprend parfois pas l’intérêt. Après le bac, j’ai fait du droit pendant un an puis je me suis réorientée vers une licence d’espagnol, j’ai d’ailleurs eu l’occasion de vivre en Espagne à plusieurs reprises. J’ai poursuivi avec un master en relations internationales et événementiel que j’ai dû arrêter pour des raisons de santé.

Le yoga que je pratiquais déjà auparavant, m’a beaucoup apaisée pendant cette période et c’est à ce moment-là que j’ai envisagé d’en faire mon métier. Je me suis formée au yoga à  l’ashram de Sivananda près d’Orléans, puis aux massages ayurvédiques qui se complètent bien avec la pratique du yoga du fait que l’on se base sur des points d’énergie du corps.

Une amie m’a fait découvrir Les boîtes à vélo, un collectif d’entrepreneurs qui se déplacent à bicyclette dans le cadre de leur activité, et le concept m’a tout de suite séduit. J’ai créé Bike&Zen l’hiver dernier et me déplace donc à domicile et en entreprise pour proposer des cours de yoga et des massages.